Le sprinteur s'élance de son starting-block vers son objectif

Sprint et réussite, les ressemblances

 

On a déjà dû te dire lors de certains évènements de ta vie qu’il fallait que tu te comportes tel un marathonien, que tu sois capable de tenir sur la durée, d’être constant et de ménager tes efforts pour arriver à ton but. Ce sont certainement tes parents, ta famille, tes professeurs qui t’ont encouragé à te conduire de la sorte. Ils n’ont pas tort puisque conduire un effort modéré mais journalier permet l’accomplissement des objectifs.

Aujourd’hui je souhaiterais t’apporter une vision différente. Celle du sprinteur. Pas celui qui va courir à fond, dans tous les sens et sans but, mais celui qui est organisé, qui a un objectif et qui est préparé. Celui dont je fais allusion, tu peux l’observer lors du 100m des championnats du monde d’athlétisme ou des jeux olympiques.

Pourquoi dois-tu te comporter comme un sprinteur pour atteindre la réussite que tu souhaites ?

 

  • Le sprinteur a un objectif et s’entraîne pour l’atteindre

Le sprinteur sait que s’il veut gagner des courses, il doit courir plus vite que ses adversaires. Son objectif est clair : améliorer son temps de course. Son entraînement va tourner autour de sa technique et de sa capacité physique.

Tu dois avoir un objectif et un plan d’action

 

  • Les 3 phases de course du sprinteur

Si tu regardes attentivement une course tu peux remarquer qu’un sprinteur traverse 3 phases différentes :

  1. La mise en action

Le sprinteur attend le départ dans les starting-blocks. Lorsque que celui-ci est donné il se projette avec force vers l’avant. Il a une posture refermée sur lui-même, sa tête est rentrée et son regard est porté vers le sol. Cette phase est la plus difficile et demande le plus d’énergie.

Il en est de même lorsque tu vas te lancer dans la réalisation de tes projets. Tu vas travailler très dur et être très concentré. Cela va te demander beaucoup d’énergie. A certain moment tu auras la tête dans le guidon, plongé dans tes travaux sans prêter attention à ce qui t’entoure. Tu es focalisé sur ce que tu es en train de faire. Il n’existe rien,tu pars de rien et il faut que tu créés quelque chose, tu fais des recherches, tu rédiges des notes, tu synthétises tes pensées. Tu es dans la mise en action de tes projets. Plus rien ne compte hormis les sujets sur lesquels tu travailles.

  1. Le maintien de la vitesse

Quelques mètres après le départ, le sprinteur commence peu à peu à relever la tête, la piste toute entière lui apparaît enfin et il peut apercevoir au loin la ligne d’arrivée vers laquelle il se projette. Il accentue son effort pour atteindre sa vitesse maximale de course qu’il maintiendra pour accumuler les mètres.

Après avoir fourni un gros effort dès le départ pour amorcer ton projet, tu observeras qu’au fil des jours tu commenceras à y voir plus clair. L’investissement quotidien que tu vas fournir va devenir une habitude. Tu auras acquis des automatismes dans ta manière de travailler. Tu vas gagner du temps et commencer à relever la tête afin d’avoir une vision d’ensemble de ce que tu es en train de réaliser. Le plus difficile est fait, tu es lancé. Il faut continuer à travailler et garder un rythme soutenu.

  1. Le finish

La ligne d’arrivée est là devant toi. Tu réalises le dernier effort, celui qui va te paraître interminable mais qui va terminer la course. Une fois la ligne franchie c’est l’explosion de joie, tu as fait le meilleur temps, tu as gagné la course.

Ton projet touche à sa fin, cela peut être la signature de l’appartement qui approche, la mise en vente de ton produit ou le lancement de ton site internet. Tu as tout donné pour y arriver et c’est le soulagement. Tu as atteint l’objectif que tu t’étais fixé. Tes proches et toi-même sont fières de toi.

Démarres ton projet avec force et panache et maintiens l’allure, la réalisation de celui-ci n’est plus qu’à quelques enjambées.

 

  • Le chronomètre

On ne parlera pas de secondes ici, mais plutôt de mois ou d’années. Les meilleurs sprinteurs courent aujourd’hui le 100m en moins de 10 secondes et ont pour objectif d’améliorer leur temps lors de chaque course. Il en est de même dans la réalisation de tes projets. Lorsque celui-ci est lancé, le temps va commencer à s’écouler. Les premiers projets que tu vas réaliser vont te demander du temps mais avec l’expérience et la répétition des tâches, les délais pour réaliser tes projets seront de plus en plus faibles.

Prends le temps de bien faire les choses, celui-ci diminuera avec l’expérience.

 

  • Le couloir

Le couloir du sprinteur est la ligne droite dans lequel il doit évoluer. Pour ton projet cela va être ta ligne de conduite, les objectifs intermédiaires que tu te seras fixé et qui te mèneront à sa réalisation. Souvent les personnes ont peur de se lancer dans un projet car elles pensent que c’est quelque chose de compliquer et que c’est semé d’embûches. Adopte la position du sprinteur, tu es dans tes starting-blocks, prêt à partir, et que vois-tu devant toi ? Une ligne droite. Celle dans laquelle tu vas progresser jour après jour et qui va te mener à ton objectif.

Rien n’est sinueux, fais les efforts et continue d’avancer.

 

  • Le Starting-block

Le starting-block ancré dans le sol va permettre au sprinteur de s’arracher violemment de la ligne de départ. C’est un objet essentiel permettant d’insuffler au sprinteur l’élan et la force nécessaire pour réaliser le départ.

Si tu te lances dans un nouveau projet c’est certainement que celui-ci est influencé par quelqu’un, un modèle auquel tu veux ressembler.

Les projets que l’on souhaite réaliser sont souvent influencés pas des modèles que l’on a. Peut-être as-tu commencé le foot, car tu voulais ressembler à cette star que tu regardais à la télévision. Ou bien tu as commencé à investir en bourse sous l’influence de Warren Buffet. Nous avons tous des modèles à qui nous voulons ressembler. Ce sont eux qui vont nous permettre de réaliser nos projets. Qui vont nous faire prendre conscience qu’il faut y aller, qu’il faut se lancer. C’est notre starting-block sur lequel on va s’appuyer fortement et qui va nous propulser vers l’accomplissement de nos projets.

Trouves ton starting-block et laisses-toi projeter vers l’avant avec force.

 

Ce blog a été lancé quelque jour après avoir découvert mon starting-block. Celui qui m’a fait prendre conscience qu’il fallait y aller et qui m’a insufflé l’énergie nécessaire pour me lancer.

 

As-tu toi aussi la vision du sprinteur ? As-tu trouvé ton starting-block ?

P.